Est-ce qu’on doit pardonner inconditionnellement?

À la suite d’une de nos rencontres en groupe vie, la question « Est-ce qu’on doit pardonner inconditionnellement à tous ? » a été posée. Le raisonnement était que « si l’on doit pardonner selon l’exemple de Dieu, alors on n’est pas tenus de pardonner à ceux qui ne nous demandent pas pardon puisque c’est ce que Dieu fait. » À ma surprise, cette opinion-là est assez répandue.


Dans ce qui suit, je présente mon point de vue quant au pourquoi que je suis persuadé que, en tant que disciple de Christ, on devrait pardonner à tous, sans condition.

Commençons par un exemple concret: supposons que ton enfant adulte, converti (d’après ce qu’on sait) a une forte dépendance à une substance quelconque. À cause de ça, il t’a volé des choses. Il t’a dit des choses offensantes. Pire encore, il ne t’a jamais demandé pardon.

Qu’est-ce que tu vas faire? Est-ce que tu ne vas pas lui pardonner? Est-ce que tu vas garder une rancune et couper la relation complètement?

Pardon et conséquences

Avant d’aller plus loin, je crois qu’on doit faire une distinction entre le pardon et les conséquences des actes de quelqu’un. Autrement dit, je crois qu’on peut pardonner à quelqu’un et, par amour, le laisser payer les conséquences de son geste.

Pendant notre voyage l’année passée, mon fils de 4 ans (à l’époque) a décidé d’écrire avec une roche sur l’auto de location. Qu’étais-je censé faire?

Évidemment, le jeune homme ne voyait pas du tout le mal qu’il avait causé (il pensait, sincèrement, avoir « amélioré » le look de l’auto). Il n’était pas repentant et sa demande de pardon était plus forcée que sincère. Qu’étais-je censé faire?

Émotionnellement, je lui ai pardonné. Je n’ai pas gardé de rancune envers lui et aujourd’hui, lorsque j’en parle, ça me fait plus rire qu’autre chose. (Dans le processus, j’en ai profité pour lui enseigner que je n’étais pas contre la créativité, mais, que lorsqu’il s’agit de faire des choses hors de la normale, de demander l’avis de maman et papa). Par contre, il y a dû payer pour son erreur avec un des privilèges qu’il avait reçue.

Dans la vie de tous les jours, on fait affaire pas juste à des enfants de 4 ans, mais aussi à des adultes violents, dangereux. Parfois, on peut être dans une relation abusive ou toxique, une relation qui peut mettre notre vie ou la vie des autres en danger. Quoi faire?

Encore là, je pense qu’il y a une différence entre le pardon et les conséquences des gestes de quelqu’un. On doit aimer tous les gens — mais la manière dont on les aime est différente. Aimer quelqu’un qui devient violent autour de nous c’est peut-être l’aimer à distance ou être en sa présence juste dans des contextes ou il n’est pas dangereux! Permettre à quelqu’un de pécher contre nous à travers l’abus physique ou verbal n’est pas nécessairement de l’amour envers cette personne. Par contre, une question qu’on doit se poser toujours: “Comment puis-je montrer de la compassion, de la grâce comme Dieu le fait, à cette personne? »

Il y a aussi d’autres conséquences du péché qu’on doit respecter. Par exemple la discipline de la communauté ou bien l’admissibilité à certaines fonctions de leadership.

Maintenant, qu’est-ce que la Bible dit au sujet du pardon?

La Bible et le pardon

Pardonner et être pardonné

Voici des versets qui suggèrent que le pardon est inconditionnel:

Marc 11:24 C’est pourquoi je vous le dis: tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé. 25 Et lorsque vous êtes debout pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui afin que votre Père céleste vous pardonne aussi vos fautes.

Autrement dit, à moins qu’on soit en paix avec tous, qu’on ait pardonné à tous, comment peut-on s’approcher de Dieu dans la prière?

D’une manière similaire (encore une fois, dans le contexte de la prière), Jésus nous dit:

Matt 6:14 Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15, mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.

Le manque de pardon envers les autres a des conséquences sur notre relation avec Dieu et sur notre vie de prière. Mais, il y a d’autres textes aussi qui ne peuvent pas (à mon avis) mettre mis en pratique à moins qu’on soit en paix avec tous, à moins qu’on ait pardonné à tous.

Le manque de pardon et ses conséquences

Mon expérience avec les gens qui ont du mal à pardonner c’est que ce sont des gens qui gardent des rancunes, des gens qui gardent de l’amertume et de la colère envers ceux qu’ils ont connu dans le passé. Ce sont des gens très sensibles, toujours prêts à exploser. Ainsi, comment peut-on ne pas pardonner et vivre Romains 12:19-21:

16 Vivez en plein accord les uns avec les autres. N’aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages.[a]

17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. 18 Si cela est possible, dans la mesure où cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. 19 Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit: C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui donnerai à chacun ce qu’il mérite, dit le Seigneur.[b]20, Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s’il a soif, donne-lui à boire, car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.[c] 21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien.

Encore, peut-on ne pas pardonner à quelqu’un et, en même temps, être rempli de compassion?

Eph 4:29 Qu’aucune parole malsaine ne sorte de votre bouche, mais seulement de bonnes paroles qui, en fonction des besoins, servent à l’édification et transmettent une grâce à ceux qui les entendent30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été marqués d’une empreinte pour le jour de la libération.

31 Que toute amertume, toute fureur, toute colère, tout éclat de voix, toute calomnie et toute forme de méchanceté disparaissent du milieu de vous. 32 Soyez bons et pleins de compassion les uns envers les autres; pardonnez-vous réciproquement comme Dieu nous a pardonné en Christ.

Finalement, en tant que membres de la nouvelle alliance on n’a pas juste les nombreux exemples, exhortations, et commandements du Nouveau Testament, mais aussi les exemples de l’Ancien Testament.

Le pardon et l’Ancien Testament

Dans l’Ancien Testament, nous avons l’exemple classique de Joseph qui a pardonné à ses frères (et, probablement à bien d’autres personnes) — malgré l’injustice qu’il avait vécue.

On aussi l’encouragement de se confier à l’Éternel pour rendre justice:

Deut 32:35 *C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui leur donnerai ce qu’ils méritent[c] quand leur pied trébuchera! En effet, le jour de leur malheur est proche et ce qui les attend ne tardera pas.

Finalement, on a l’exemple de David qui voit quand même la main de Dieu derrière l’injustice qu’il subit:

2Sam 16:10, Mais le roi dit: «Qu’ai-je affaire avec vous, les fils de Tseruja? S’il profère des malédictions, c’est que l’Eternel lui a dit: ‘Maudis David!’ Qui donc pourrait lui dire: ‘Pourquoi fais-tu cela?’» 11 Puis David dit à Abishaï et à tous ses serviteurs: «Mon fils, celui qui est issu de moi, en veut à ma vie. A plus forte raison ce Benjaminite! Laissez-le et qu’il me maudisse, si l’Eternel lui a dit de le faire. 12 Peut-être l’Eternel verra-t-il ma détresse et me fera-t-il du bien au lieu des malédictions d’aujourd’hui.»

Le pardon et l’expérience des chrétiens

Plusieurs approches thérapeutiques (dont Vie renouvelée) ont comme étape très importante de pardonner aux gens qui nous ont fait mal dans le passé. Pourquoi? Parce que pardonner nous libère de toutes sortes de maux!

Il y a quelques années, j’avais écouté le témoignage d’un jeune étudiant au séminaire qui avait été abandonné par son père lorsqu’il était un enfant. Cet abandon avait créé dans le coeur du jeune homme de l’amertume, le désir de vengeance, de la colère, etc. — des émotions qui ont entrainé des comportements autodestructifs. Lorsque le jeune homme a compris finalement combien le Seigneur lui a pardonné, combien sa liste de péchés devant Dieu était grande, il a pu — finalement — pardonner aussi à son père pour le mal qu’il lui avait causé. Le jeune homme a pardonné inconditionnellement et il a été libéré de toutes ces émotions destructrices bien que son père (lui-même pris dans des comportements destructifs) ne voyait toujours pas le mal qu’il avait causé dans la vie des autres.


Est-ce que vous êtes en paix avec tous? Est-ce que vous avez pardonné à tous? Sinon, je vous encourage de revoir la liste des péchés que Dieu vous a pardonnée et, avec cette reconnaissance dans votre coeur, de pardonner aussi aux autres…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s