Qu’est-ce que l’église?

Voici un message qui m’a fait réfléchir dans une lettre de Steve Jones:

Une vidéo récemmentmontrant un pasteur qui expliquait comment il avait décrit l’Église à une passagère assise à ses côtés au cours d’un vol.

Le passager lui a demandé : « Alors, que faites-vous dans la vie ? » Nous savons qu’une réponse du genre : « Je suis pasteur » ou « aumônier » ou « missionnaire » ou… suscite toutes sortes de pensées, d’images et de malentendus. C’est ainsi que des murs s’érigent et empêchent de poursuivre la conversation.

Lisez sa réponse à une passagère au cours d’un vol concernant son emploi du temps :

« Je travaille pour une entreprise d’envergure mondiale ! »

Elle a répondu : « Vraiment ? »

Le pasteur a poursuivi : « Oui, nous avons des hôpitaux, des centres d’hébergement, des refuges pour sans-abri. Nous effectuons du travail matrimonial, nous possédons des orphelinats, mis sur pieds des programmes alimentaires, éducatifs et tant d’autres choses encore. »

Il a ajouté : « Nous effectuons du travail de justice sociale et de réconciliation en tous genres. Nous veillons sur les gens de leur naissance à leur mort et notre domaine se centre essentiellement dans le changement de comportement de gens. »

La passagère, étonnée, s’est exclamée : « Génial ! »

Son étonnement était si fort que tous les autres passagers se sont retournés pour regarder le pasteur et son interlocutrice.

Cette dernière a ensuite regardé le pasteur droit dans les yeux et lui a demandé : « Mais quel est donc le nom de votre entreprise ? »

Le pasteur a souri puis a répondu : « Elle s’appelle l’Église ! »

Il a poursuivi sa description : « nous faisons partie d’une Église d’envergure mondiale, qui œuvre non seulement dans le monde entier, mais elle est également intergalactique, parce qu’elle comprend tous ceux qui sont passés avant nous. »

[…]

Ce dimanche, rendons-nous à notre église, avec l’intention d’examiner soigneusement notre famille chrétienne. Arrêtons-nous un instant et regardons les visages de nos frères et sœurs et considérons chacun d’entre eux comme des croyants qui portent la magnifique image de Dieu lui-même : un enfant de Dieu. L’expression joyeuse de la manifestation de l’image de Dieu.

« Car nous sommes son ouvrage […] », déclare l’apôtre Paul « […] pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. » (Éphésiens 2.10, Colombe).

L’Église, c’est-à-dire les enfants de Dieu, constitue l’épouse magnifique de Christ. Pendant des générations, l’Église a continué de susciter des retombées exceptionnelles dans notre monde déchu. Ne sous-estimons pas ce que l’Église peut accomplir pour l’utilité commune, puisque notre vie est entièrement cédée à Dieu, et qu’humblement, nous faisons un pas de foi pour toucher des gens, animés de l’amour de Jésus.

Se plaindre de l’Église est trop facile. En effet, elle est composée de pécheurs qui commettent des choses insensées. Ne cédons pas à la tentation de formuler des critiques à son endroit ; célébrons plutôt l’Église et ses merveilles. Tant de bonnes choses ont été accomplies au nom de Christ dans le passé ainsi qu’à l’heure actuelle et le seront également dans notre avenir collectif. Recherchons l’Église et réjouissons-nous en elle !

Ce dimanche, après la célébration du dimanche, nous aurons l’opportunité de nous regarder face à face et partager un repas ensemble (repas agapé).

À dimanche!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s