Plein de joie ce Noël!

Il y a 4-5 ans, je travaillais comme analyste-programmeur dans une compagnie de télécommunication et je me rappèle avoir eu cette intuition étrange — on allait avoir des mises à pied!

Évidamment, j’étais pas le seul à le sentir. Il y avait une anxiété générale.

Je le voyais sur le visage de mon chef ainsi que sur les visages des autres employés.

Le jour des mises à pied est venu. Des gens avec qui je travaillais, avec qui je parlais parfois dans la cafétéria ou dans la petite cuisine, n’étaient plus là.

Et, tôt le matin, mon chef m’avait invité à un meeting! Une fois rendu sur place, je regardais le visage des gens autour de moi en me demandant: est-ce la rencontre de ceux qui gardent — ou qui perdent – leur emploi?

Heureusement, cette fois-là, j’étais parmi ceux qui avaient gardé leur emploi.

La plupart d’entre vous connaissez cette angoisse, cette peur, qui vient du danger d’être mis à pied. Vous êtes bien familiers avec les évalution des supervisieurs, la pression de produire davantage, la pression de travailler des heures supplementaires.

Sinon, vous connaissez au moins, le stress des examens, ces périodes de temps intenses qui ont parfois la capacité d’alterer le cours de nos vies!

Mais, imaginez-vous quelque chose d’encore plus stressant, d’encore plus inquietant.

Imaginez si notre pays au sud était 50 fois plus gros que nous et que, pire encore, c’était un pays qui voulait conquérir le reste du monde.

Encore pire, imaginez-vous que ce pays là était particulierement brutal, cruel, et que ceux que les états unis conquéraient, se faisaient torturer, tuer ou déporter. Genre état Islamique.

Seriez-vous un peu anxieux?

Qu’en plus de vos problèmes présents — vous ayez ces soucis là aussi!

Aujourd’hui j’aimerais qu’on écoute ensemble un message d’encouragement que le  prophète Esaïe avait donné à son peuple, qui était justement dans une situation semblable à ce que je viens de décrire.

Et si le message du prophète Esaïe était un encouragement, de l’espoir, de la joie, pour des gens vivant dans des situations bien pire que les notres, je crois bien que cet encouragement devrait nous aider aussi à nous réjouir ce Noël.

Avez-vous besoin d’un peu d’encouragement? Avez-vous besoin de plus de joie?

Alors écoutez le message d’aujourd’hui


Passage: Esaïe 8:23-9:7

Auteur: Pasteur Adrian Agapie


Questions à réflection:

Application personnelle:

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s